Parce qu'on en a jamais assez !

ROCK ACADEMY

Second avis:

Looser devant l'éternel, Deevy est un amoureux du rock, du pur et du vrai, et pour rien au monde il ne se compromettrait. Mais face à de gros soucis d'argent, il se fait passer pour professeur remplaçant dans une école privée hautement renommée. C'est dans ces murs que va germer la plus folle de toutes les idées, face à une troupe de très (trop ?) sages enfants…

Comédie géniale, Rock Academy vous fera tout à la fois hurler de rire et découvrir le monde du rock. Se jouant des clichés, l'auteur nous offre un film jubilatoire, admirablement servi par l'incontournable Jack Black. Celui-là même qui jouait l'insupportable Barry dans Haute Fidélité en remet donc une couche ici dans ce rôle de faux instit passionné de rock. On découvre (ou plutôt retrouve pour les passionnés comme moi) le milieu du rock, ses délires, ses rêves brisés, son rejet du conformisme, mais cette fois ci revisité par des enfants de bonne famille qui vont devenir d'adorables petits rebelles.

Une grande leçon à toutes les star'ac et autres mièvreries, le rock n'est pas mort et la passion peut conduire à toutes les folies. Fan de rock ou non, on ne peut qu'adorer ce film, bourré d'humour de talent et d'émotions... Signalons d'ailleurs la présence de Cauet comme doubleur du Roi Black qui donne un peu de crédibilité à une fade version française et surtout des chansons écrites pour l'occasion par le grand pamphlétiste Liam Linch (auteur d'une remarquable chanson caricaturant Georges W. Bush) et Jack Black lui-même.

Anthony MARDONEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire