LE RIDEAU DE SUCRE

Rester ou partir

La Révolution Cubaine, vue par ceux qui sont nés à Cuba et qui y ont grandi. Le portrait intime d'une génération qui était sur les bancs de l'école dans les années 70, à l'apogée du régime cubain...

Camila Guzman Urzua a réalisé avec « Le rideau de sucre », un documentaire très intéressant sur Cuba et les années dorées de l’île. Grâce à ce reportage original très vivant, elle permet de se souvenir d’une réalité oubliée et des idéaux qui ont guidé plusieurs générations. A travers le regard de cubains d’âges différents, on découvre un cuba paradisiaque où chacun recevait gratuitement tout ce dont il avait besoin et vivait en paix. C’était l’époque où les doctrines du communisme, du socialisme et les belles idées qu’elles drainent étaient effectivement réalisables. Mais après la chute du bloc soviétique, l’Etat étant dans l’impossibilité de s’auto-suffire, a amorcé la « période spéciale ».

Aujourd’hui, il ne reste rien des décennies de bonheur et de tranquillité. Sans ressources, les habitants apprennent à se débrouiller. Les croyances idéalistes et l’espoir n’ont plus leur place. Les beaux bâtiments, les lieux de rencontre de jeunes ne sont plus à présent que des ruines. Avec émotion et humour, les anciens camarades de classe de Camila se rappellent de leur enfance comme pionniers, des chants révolutionnaires à la gloire des héros nationaux qu’ils scandaient le matin dans la cour de l’école, des matières enseignées… et en regardant les vieilles photos de classe, ils font le point : beaucoup d’entre eux sont partis à l’étranger, certains attendent de partir et une toute petite minorité a décidé de rester.

AurélieEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire