RETIENS JOHNNY

Jean-Philippe est mort. Vive Johnny !

Suite au décès de Johnny Hallyday, des fans de la star se réunissent tous les mois pour lui rendre hommage…

Retiens Johnny film documentaire image

Le 5 décembre 2017, « l’idole des jeunes » disparaissait, laissant derrière lui une horde de groupies anéanties. Tous les 9 du mois, les plus fidèles se rassemblent à l’église de la Madeleine pour lui rendre hommage, chantonner ses morceaux qu’ils connaissent par cœur, vibrer pour lui, avec lui. Les trois réalisateurs, dont Baptiste Drouillac, lui-même fan de Johnny Hallyday et protagoniste principal, ont pu intégrer ces collectifs et assister aux différents préparatifs de ces commémorations. Accoutrés à l’effigie de la star française, blouson en cuir de rigueur, ils préparent chacun de ces rendez-vous avec minutie, comme un spectacle, un show à la hauteur de celui qui enflammait les stades comme personne.

Évidemment pour les non aficionados de l’artiste, le regard est moqueur, la folie entourant l’interprète de « Je te promets » prêtant à sourire de par sa démesure. Mais rapidement, l’émotion émerge, le sarcasme et les railleries se transformant en une tendresse sincère. Car "Retiens Johnny" est essentiellement le récit d’un deuil impossible, la perte douloureuse d’un homme devenu Saint, guide pour toute une communauté qui n’a que peu faire des gausseries. Dans cette maison de Dieu, ils viennent célébrer leur propre seigneur (et envoyer quelques taquets à Laetitia), fiers d’être les ouailles de celui qui leur a tant apporté. Drôle, touchant, bienveillant et rythmé, le documentaire est une tranche de vie magnifiquement capturée, brute et sans artifice. Si l’homme n’est plus, le chanteur vivra toujours en eux. Pas besoin de strass et de paillettes pour « allumer le feu », juste une envie dont ils ne manqueront jamais.

Christophe BrangéEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire