Parce qu'on en a jamais assez !

RENCONTRER MON PÈRE

Un film de Alassane Diago
Avec

Un documentaire touchant mais fastidieux

Alessane Diago part sur les traces de son père pour essayer de comprendre ce qui a pu pousser cet homme à fuir son pays, et sa famille…

Rencontrer mon père film image

Le film débute au Sénégal. Alessane Diago discute avec sa mère. La caméra épouse les plis de sa robe, laissant par moment, entrevoir son visage avant de se focaliser dessus. La conversation, elle, est plus frontale : le jeune homme veut retrouver son père pour enfin comprendre comment celui-ci a pu laisser sa famille dans le besoin. Rapidement, le cinéaste se retrouve au Gabon chez son paternel. Le documentaire ne sera pas à propos de la recherche, mais bien des réponses, celles d’un garçon meurtri par cette absence avec laquelle il a dû grandir et dont il n’a jamais pu concevoir les raisons.

Intime et impudique, en ce sens que le métrage nous plonge véritablement dans un règlement de compte familial, "Rencontrer mon père" séduit par la sincérité de la démarche, universalisant un propos pourtant si personnel. La culpabilité passe d’un protagoniste à l’autre, laissant le temps au spectateur de voir son opinion sur ces êtres évoluer au fil des longs plans séquences. Si l’aspect formel redondant a tendance à annihiler l’émoi suscité, lorsque les mots surgissent enfin, l’émotion n’en demeure pas moins palpable. Parce que plus qu’un moment de cinéma, c’est à un instantané d’une vie qu’assiste le public, le genre de moment qui bouleverse profondément une existence. Au point d’abandonner la caméra dans une séquence finale non sans ironie.

Christophe BrangeEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Bande annonce : Rencontrer mon père from JHR Films on Vimeo.

Laisser un commentaire