PURPLE BUTTERFLY

Un film de Lou Ye

POUR: Niveau +3 - Un film surprenant sur un sujet pointu

Dans la chine des années 20 à 30, deux couples voient leur histoire et leur avenir bouleversés par les tensions sino-japonaise. Les conséquences de ces luttes entraîneront chacun vers une conclusion aussi inéluctable que tragique…

Sortie en DVD le 4 juillet 2012

D'emblée il faut noter que ce film est à la fois un polar, un film historique et un drame intimiste. C'est ce mélange des genres qui donne à celui-ci un côté si étrange car jamais on ne sait où le réalisateur nous emmène. Le sujet concerne une page de l'histoire asiatique que peu d'entre nous connaissent. Ces événements façonnèrent dans les décennies qui suivirent, les relations internationales dans cette région du monde.

Si le sujet du film peut paraître parfois un peu confus, cela est du à un des procédés technique utilisé par le réalisateur, c'est à dire le flash-back avec un construction en escalier. Toutes les 20aines de minutes il reprend la dernière scène et repart en arrière en détaillant un acte du passé qui aura une grande importance par la suite. Et c'est la que le film prend toute sa grandeur, avec des acteurs qui jouent parfaitement le jeu, en s'adaptant au vécu des personnages.

Car ces hommes et ces femmes sont pris dans une spirale destructrice, qui va les confronter à leur destin et à leur sentiments. Si le film est plutôt du genre contemplatif, le rythme s'accélère juste aux moments cruciaux, de ces moments qui changent la vie des personnages. Ceux-ci semblent plus subir les affres de la vie qu'ils ne la contrôlent. Chacun verra un fait dans son passé, briser sa vie et renforcer ses croyances, cela constituant presqu'une des marques de fabrique de ce film.

Le réalisateur insiste énormément sur ce point et joue avec cela pour faire évoluer les personnages, aux dépends parfois du rythme et du scénario. Car ce chapitre de l'histoire asiatique peut se révéler confus pour la plupart des spectateurs et seule une attention de tous les instants permettra de profiter pleinement de ce film. Le ton de celui-ci est donc au pessimisme et cela se retrouve aussi bien dans le montage, lent et éclaté, que dans la photographie, terne et saturé de couleurs grises.

Au final un film surprenant sur un sujet pointu mais parfois un peu confus du fait d'une réalisation qui suit corps à corps la vie de ses personnages, interprétés par des acteurs époustouflants se jetant à corps perdus dans ce long-métrage.

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

Difficile de suivre cette histoire aux temporalités entremêlées, faisant également se croiser les membres de deux couples, et les idéologies liées à un contexte politique fort. Ce récit d'une époque peu connue (l'occupation japonaise en Mandchourie), et des prises de positions de groupes qualifiés de terroristes ou de résistants, selon le côté où l'on se place était à priori passionnant.

Le réalisateur, optant pour une confusion générale, lui donne malheureusement du même coup un aspect à la fois hors du temps, irréel, et artificiel. Car il s'agit bien de confusion. Des personnages entre-eux, surtout des deux femmes, dont les coiffures proches entraînent parfois le spectateur (occidental ?) dans le doute. Des lieux, aux couleurs ternies également, mais aussi des temporalités.

Les touches mélo-dramatiques ne sont pas non plus des plus légères, même si l'on intègre parfaitement les souffrances et enjeux de chacun des personnages de cette épopée de la résistance chinoise. On attend désespérément qu'après des premières scènes intrigantes, vienne un second souffle épique. Mais rien ne se passe, le rythme languissant perdure. Dommage.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire