Banniere Festival d'Annecy 2021

PROWL

Un film de Patrik Syversen

Vampire sucks !

Amber est une jeune fille qui ne se sent pas à sa place dans la petite ville où elle habite. Elle ne se sent pas à sa place non plus dans sa famille. Elle décide de changer de vie et de partir vivre à Chicago, accompagnée par ses amis pour le voyage. Tombés en pannes, ils acceptent l’aide d’un chauffeur routier...

Sortie en DVD et Blu-ray le 7 février 2012

« Prowl » est le prototype même du film qui ne sait pas dans quelle cour jouer ? En pilote de série télé, cela aurait été juste mauvais, en film c’est tout simplement horrible. Histoire vue et revue (la destinée de l'héroïne, ainsi que ses origines, se trouvent sur un long chemin fait d’horreurs et de sacrifices) et situations à la fois ridicules (non mais sérieusement, vous monteriez à l’arrière du camion d’un inconnu, vous ?) et sans surprises, font de « Prowl » un fourre-tout de très mauvais goût.

Patrik Syversen nous avait habitué à bien mieux avec « Manhunt », mais l’on sent ici que le manque de budget, un remontage évident (des flashforwards ne reviennent jamais dans le film) et une possible réécriture (s'il y en a eu une à la base) ont achevé un film déjà handicapé par le jeu pitoyable de ses acteurs.

François ReyEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire