Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

PROTEGER ET SERVIR

Un film de Eric Lavaine

Flics a 2 balles !

Michel Boudriau et Kim Houang sont deux policiers inséparables depuis leur rencontre à l’orphelinat. Kim garde un héritage culturel de la communauté asiatique à laquelle il appartient, grâce à sa passion pour le karaoké. Kim n’a pas une vie simple, il est très radin et se satisfait de ses nombreuses conquêtes. En ce qui concerne son compère, Michel, il a été éduqué dans la tradition catholique et dispose de grandes « valeurs » qui enrichissent son travail dans la police, comme notamment la compassion, le partage, le pardon… N’étant pourtant pas les meilleurs flics de la capitale et de leurs commissariats, les deux compères se voient confier une mission de grande importance sous les ordres d’Aude Lettelier, directrice de la police nationale, en vue de contrecarrer une vague d’attentats en France...

Eric Lavaine réalise, après « Incognito » et « Poltergay », une comédie assez lourde à digérer pour le commun des mortels. Ayant voulu un titre fort, tiré de la devise des policiers américains, il souhaite également que le spectateur rit en allant au bout d'un concept sans limite ! Et on est servi dans les grandes largeurs ! Le cerveau du spectateur est rapidement off line (en position arrêt) pour mieux supporter le film. Avec une vulgarité assumée et des gags foireux, « Protéger et servir » fera la joie d’une population d’adolescents en manque de rire facile.

Le casting des deux personnages principaux, offert à Kad et Clovis, certes sympathique, agace vite. La comédie est très lourde. Et pour contrebalancer le binôme de flics, Eric Lavaine utilise Carole Bouquet, toujours très classe, de façon à surprendre le public. On notera aussi la présence de François Damiens en faux producteur véreux, comme on aimerait le voir souvent ! Le film trouvera peut-être son public lors des vacances scolaires, ceci aux grands regrets paternels. Il reste cependant une pesante comédie française, qui lasse rapidement étant donné le manque d’innovation et un humour bas de gamme.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE


Bande annonce par Filmtrailer.com

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire