avec ou sans moustache

PRENDRE FEMME

Un film de Shlomi Elkabetz

Distorsion du mariage

En Israël, juste avant le Sabbat, les frères de Viviane, tentent de la réconcilier avec son mari Eliahou. Leur vie est ponctuée par des disputes à répétions...

La vie quotidienne du couple que compose les Ohayoun , et la présence de leurs enfants, font apparaître les conflits entre la femme et son mari . A vrai dire, ceux-ci deviennent omniprésents. Le mari n'est bon qu'à ramener de l'argent, à rentrer tard le soir, et essayant en vain d'éduquer sa famille dans la religion. « Prendre femme » est donc un film décrivant les problèmes de couple, où la femme dominante, à la fois veut des attentions particulières de son mari et cherche à réveiller la flamme de leurs débuts.

Les personnages sont touchants, voire attachants, tant leur histoire intime est émouvante et par moments bouleversante. Les crises de dépression hystérique de la femme sont un affligeant spectacle pour ses enfants et son entourage, et deviennent progressivement une gêne. Un combat de conviction oppose donc les deux éléments constituants le couple, mais leurs enfants et la religion les lient. Un couple qui survit et se déteste, à voir pour ceux qui ont le cœur encore accroché

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire