Banniere-Berlinale-2019

POUR UN GARCON

Un film de Chris Weitz

Une bonne petite comédie rafraîchissante et sans réelle prétention

Will (Hugh Grant) est un célibataire de 30 ans qui est resté un grand enfant. Son père ayant fait un tube planétaire, il vit sur les royalties de celui-ci et n'a donc jamais rien fait de sa vie. En fait sa seule occupation est de regarder la télé et de virevolter entre ses différentes conquêtes. Mais à chaque fois le même problème se pose : la séparation est brutale et il passe pour un salaud. C'est ainsi qu'il va s'inventer un fils imaginaire pour draguer les femmes seules avec enfant. Elles sont pour lui un moyen de faire de nouvelles expériences. Suite à l'une de ses liaisons, il rencontre Marcus, un étrange garçon de 12 ans avec des difficultés d'intégration à l'école. Graduellement, Will et Marcus deviennent des amis et, comme Will apprend à Marcus à être un mec "cool", ce dernier lui rend la pareille en l'aidant à devenir adulte...

Hugh Grant (Will) joue un rôle inhabituel, caricature on pourrait dire de ce qu'il a été ailleurs. C'est un célibataire rentier qui ne fait strictement rien de ses journées. Il s'est donc fabriqué son petit monde très égocentriste. Sa journée est savoureusement divisée en unités de temps : acheter des CD - 2 unités ; manger - 1 unité…etc. Cependant il recherche la femme de sa vie.

Parallèlement vit un petit garçon très intelligent qui veut que sa mère maniaco-dépressive guérisse. Pour cela il veut lui trouver un fiancé… et il va jeter son dévolu sur Will. Mais ce n'est pas une mince affaire.

L'originalité du film est d'avoir su créer une atmosphère légère et sincère. L'amitié naissante entre ce petit garçon très mûr pour son âge, et cet adulte resté au stade adolescent nous touche. En résumé c'est un film qui ravi, à défaut de faire éclater de rire. " Pour un garçon " est à voir pour son atmosphère chaleureuse, ses acteurs attachants (H.Grant fidèle à lui même) et son univers " so british ".

Anthony REVOIREnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire