Festival de Venise 2019 banniere

LE PONT DU ROI SAINT LOUIS

Un film de Mary McGuckian

Un casting prometteur mais un film sans intérêt

Pérou, XVIIIème siècle. Cinq personnes traversent fatalement le pont du Roi Saint Louis au moment où celui-ci se rompt. Le frère Juniper, témoin de l’accident, se demande alors pourquoi cela est arrivé à ces personnes et pas à d’autres (notamment à lui qui s’apprêtait à le traverser). Il croit donc dur comme fer qu’il existe une explication divine à cette destinée commune et se met à enquêter sur la vie des victimes. Après son enquête, il est jugé par un tribunal de l’Inquisition pour le contenu de ses écrits...

Co-production anglo-hispano-française, ce film en costumes semblait alléchant, notamment par son casting impressionnant dont on ne peut s’empêcher de dresser la liste : des stars internationales avec Robert De Niro, F. Murray Abraham, Harvey Keitel, Gabriel Byrne ou encore Kathy Bates, quelques acteurs francophones reconnus avec Emilie Dequenne, Dominique Pinon et Samuel Le Bihan, et d’autres moins connus mais tout aussi intéressants comme Geraldine Chaplin, les frères Polish et Pilar López de Ayala… Le budget semblait donc être à la hauteur d’un film ambitieux.

Mais patatra ! Tous les espoirs s’écroulent très vite à la vision de cette histoire qui ne semble mener nulle part. Les performances certes excellentes (Keitel, Pinon et Abraham en tête) et la beauté de certains costumes et paysages ne parviennent pas à compenser le vide infernal qui s’empare du film dès les premières minutes. Instinct du spectateur ou simplement échec total ? Toujours est-il qu’on s’ennuie très vite face au classicisme de la réalisation (parfois trop théâtrale) et à cette histoire laborieuse. L’émotion ne passe pas, le rire de temps en temps, les personnages manquent parfois cruellement d’un on-ne-sait-quoi, et la répétition des séquences tend à agacer.

Quant à la fin, on a l’impression soit de la deviner, soit de s’en foutre complètement ! Et même si on se mettait à espérer une petite surprise de dernière minute qui pourrait redresser légèrement le tout, ça ne fera qu’amplifier la déception lorsqu’on se rend compte qu’il n’y en a pas ! En fait, loin d’être un mauvais film, Le pont du Roi Saint Louis est un film raté quand même : sûrement la preuve que malgré de bons ingrédients, la sauce ne prend pas à tous les coups.

Raphaël JullienEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire