Banniere_TOP 2020

LES PETITS PRINCES

Un film de Vianney Lebasque

Et un, et deux et trois... zéro

Jean-Baptiste n’a qu’une idée en tête : devenir joueur de football professionnel. Né d’un père agriculteur élevant seul ses enfants à la campagne, le jeune prodige est accepté dans un centre de formation et quitte l’exploitation familiale pour réaliser son rêve. Tout semble lui sourire si l’on occulte le lourd secret qu’il s’est bien gardé de révéler…

"Les Petits princes", ce n’est ni le nouveau produit de la marque de gâteau, ni l’association qui soutient les enfants atteint de maladie grave - quoi que - et non plus le remake du livre de Saint-Exupéry, loin de là. C’est simplement le nom du premier film de Vianney Lebasque, une comédie dramatique sur de jeunes ados en centre de formation professionnelle de football.

La colo du foot, c’est ici ! Le début du film marque l’arrivée au centre de Jean-Baptiste et ses camarades, ces adolescents qui ambitionnent de jouer un jour en équipe de France. Porteur d’une malformation cardiaque de naissance, Jean-Baptiste maquille ses résultats médicaux pour entrer au centre. Dès lors, à chaque entrainement ou match sur le terrain, le jeune ado ambitieux et insouciant risque sa vie. Depuis les émissions de télé-réalité comme la Star Academy et leur médiatisation de la maladie du chanteur Grégory, le public français raffole de ces héros malades qui risquent leur vie pour réaliser leur rêve. Que le concept fonctionne pour attirer un certain public, très bien, mais encore faut-il faire un film ! Une situation initiale intéressante, quelques bons acteurs, mais l’enchainement trop prévisible des séquences et les clichés véhiculés font basculer l’œuvre vers une Star Ac’ du foot.

Le cadeau du film, celui qu’on reçoit avec ravissement, c’est l’acteur Reda Kateb, remarqué il y a quelques années dans "Un Prophète" de Jacques Audiard. On reconnaitra aussi les qualités de réalisation des scènes sur le terrain de foot. En cette période estivale, "Les Petits princes", c’est le film d’ado plutôt gentillet mais qui nous fait malgré tout passer un bon moment. Il faut juste ne pas trop attendre du match.

Anne-Claire JaulinEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE




Powered by Preview Networks

Laisser un commentaire