Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

PETITE AMIE

Un film de Michal Vinik

Découverte de soi et des autres

Naama Barash, jeune fille israélienne de 17 ans, devient amie avec une nouvelle élève, qui lui apprend à sécher les cours, à fumer et avec laquelle elle traîne et fréquente les bandes de garçons. Alors que leur proximité s’accroît, Naama s’inquiète pour sa sœur, travaillant pour l’armée, qu’elle n’arrive pas à joindre, et dont la famille découvre la liaison avec un Palestinien…

Film israélien adolescent, "Petite Amie" aborde avec justesse les thèmes de la libération sexuelle et de l’émancipation, avec en fond la pesante figure paternelle du foyer et les tensions raciales et religieuses liées aux Territoires occupés. Histoire d’amitié et de complicité, de découverte de ses propres pulsions ou inclinaisons, et surtout du rapport à l’autre, le film s’avère à la fois un beau portrait de jeune fille en fleur et une belle fable contemporaine sur le passage à l’âge adulte et l’affirmation de soi.

Porté par deux jeunes actrices à la lumineuse jeunesse, parfaitement crédibles dans les tourments liés à leur approche mutuelle, "Petite Amie" doit beaucoup à l'ensemble des détails apportés par la réalisatrice, dépeignant l'ambiance sociale d'un pays à la difficile évolution. Il constitue une peinture forte d'une jeunesse enserrée dans un contexte politique qui la dépasse et qu'elle a du mal à intégrer. Une œuvre aussi cruelle que touchante.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire