Parce qu'on en a jamais assez !

PEOPLE

Un film de Fabien Oteniente

Quand on a vu le meilleur dans la bande annonce

Charles de Poulignac ( Rupert Everett ), grand organisateur de soirées pour le Jet Set parisienne, se voit déchu de son rôle, suite à un malencontreux évènement survenu lors d’une fête. Pour se refaire une image, il se rend à Ibiza, pour tenter d’obtenir l’organisation d’une soirée très attendue, avec le fameux John John ( José Garcia ), surnommé la reine d’Ibiza…

People n'est autre que la suite du succès Jet Set, critique gentillette sur les milieux branchés et friqués parisiens. Mais cette fois-ci, l'histoire de vengeance d'un vrai ponte de la haute, trahi par ses proches superficiels, est bien triste. Même la postiche de Rupert Everett, presque méconnaissable, n'a rien d'amusant. Car le délire promis dans la bande annonce est bien loin de se concrétiser à l'écran. Et le personnage de José Garcia, fortement moulé dans des pantalons strass, portant à sourire au départ, ne parvient pas réellement à être attachant, car trop caricatural et excessif.

Dommage, car quelques traits étaient assez bien vu, concernant la culture de l'image et du corps de la part des homos, et l'obsession pour les muscles qu'ils n'ont pas. Même la chanson de David Guetta qui porte le film, n'est pas à la hauteur de ses précédents tubes. Du coup, on en ressort déçus, gardant en mémoires quelques apparitions hallucinantes d'une chèvre obsessionnelle et d'un Elie Semoun machiavélique en diable. Passons.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire