PARANORMAL ACTIVITY : THE MARKED ONES

Un film de Christopher Landon

Vu et revu

Jesse est un jeune diplômé de son université. Tout va bien dans sa vie jusqu'au jour où sa voisine est mystérieusement assassinée par un camarade de promo du jeune homme. Dès lors des choses étranges se déroulent autour de lui, notamment une marque qui apparaît sur son bras...

Difficile de faire une critique originale de ce genre de film tellement la nouveauté apportée est inexistante. Surtout sur cette franchise qui s'entête à continuer. Pour rappel, "Paranormal Activity : The Marked Ones" est déjà le cinquième de la série. À noter également que le réalisateur Christopher Landon n'est pas à son coup d'essai. En effet, il a contribué à l'écriture de "Paranormal Activity 2", "Paranormal Activity 3" et "Paranormal Activity 4". On imagine alors la difficulté pour trouver de nouvelles intrigues et surtout de nouvelles façons de terrifier les spectateurs. Malheureusement pour lui, on voit qu'il commence à avoir fait le tour de tous les clichés possibles et imaginables présents dans la plupart des films d'horreur. On retrouve alors un beau florilège dans cet opus avec notamment la présence de sorcières, de jeunes filles aux cheveux longs tombant sur leurs visages, de portes qui grincent, et du fameux copain qui fait peur juste pour surprendre. Le cinéaste va même jusqu'à recycler le coup du drap de chambre flottant...

Alors que le premier volet de cette saga se démarquait des habitudes du genre, ce cinquième film montre qu'il fallait s'arrêter avant, bien avant. Effectivement, déjà après le deuxième opus on sentait que l'on avait fait le tour de la question. Mais à s'entêter, les réalisateurs ne cherchent plus à faire peur ou à angoisser, ils se contentent de surprendre. Alors que le premier "Paranormal Activity" installait une vraie tension qui montait petit à petit, ce dernier en date ne cessent de nous jeter des choses aux visages dans l'espoir de nous faire sursauter (ce qui marche la plupart du temps mais qui sur la durée ne sert à rien). Et quand le film originel fonctionnait sur l'imagination en ne nous montrant jamais vraiment la menace avec un jeu sur les ombres, sur les entités invisibles etc... "The Marked Ones" nous sert un condensé de monstres plus risibles les uns que les autres... Au final, on peut donc dire que bien que le métrage joue sur nos nerfs en nous surprenant en quelques rares occasions, il n'empêchera personne de dormir. La seule chose qui pourrait y arriver c'est la récente annonce d'un sixième volet à la saga...

Quentin ChirolEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE




Powered by Preview Networks

Laisser un commentaire