Parce qu'on en a jamais assez !

PALACE POUR CHIENS

Un film de Thor Freudenthal

La belle vie de chien

Andi et son frère Bruce vivent dans une famille d'accueil pas très commode. Même si les chiens y sont interdits, ils accueillent en douce un petit cabot dénommé Vendredi, qui accède à leur chambre en toute discrétion, par une nacelle puis par la fenêtre. Jusqu'au jour où ce dernier découvre en face de leur immeuble, un ancien hôtel, qui serait bien plus agréable pour flemmarder...

« Palace pour chiens » est une comédie pour enfants sans prétention aucune. Pas de discours politique sous-jacent même si l'on y aborde les thèmes des sans abris ou de l'assistance sociale. Du coup ce film américain se laisse voir comme un pur divertissement, un film sur une bande d'enfants qui dans le dos des parents, prend possession d'un hôtel abandonné, pour en faire un lieu d'accueil de cabots tous différents et en un sens attachants. Les clebsophiles se délecteront des numéros de chiens dressés auxquels on a droit, singeant les pires comportements. Quant aux fans des « goonies », ils retrouveront des bribes de l'esprit de ce film culte, dans l'inventivité dont font preuve les petits, pour assurer le tout confort à leurs pensionnaires.

Car derrière une intrigue des plus basique, on s'amusera tout de même des inventions improbable qui jalonnent le récit, du distributeur automatique d'os, au service à table d'aliments pour chiens, en passant par la borne à incendie en or massif qui sert d'urinoir fantasmagorique. Et ceci même si bien sûr le côté pipi-caca ne fera rire que les plus petits. Enfin, notons la présence de Lisa Kudrow (Phoebe de « Friends »), qui prend un malin plaisir à composer une vilaine et égocentrique mère de substitution. Chanteuse ratée, elle interprète en clin d'oeil une chanson sur les chats, comme dans le feuilleton qui l'a rendue célèbre où elle nous jouait « tu pues le chat » ! Certes anecdotique, mais amusant.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire