Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

ON NE CHOISIT PAS SA FAMILLE

Un film de Christian Clavier

On ne choisit pas !

César Borgnoli, concessionnaire de voitures italiennes, gère difficilement son entreprise en dépensant à tout va. Sa sœur Alex vit avec sa compagne Kim. Toutes deux souhaitent adopter Maî, une petite fille qui demeure en Thaïlande. Mais une nouvelle réglementation restreint désormais l’adoption aux seuls couples hétérosexuels. Un marché est donc conclu : faire passer César pour le mari de Kim de façon à pouvoir adopter la petite fille...

Tout au long du film, il faut bien dire que l'on a de cesse de se questionner sur le travail de scénario, qui ne paraît pas assez abouti. Du coup naît cette désagréable impression qu'aucun des acteurs à l’affiche ne se s’épanouit vraiment dans ce récit. Le jeu des comédiens semble donc mauvais, et le spectateur se lassera vite de toute cette grivoiserie laborieuse. De nombreux gags pas drôles enlisent ainsi le film.

Pour couronner le tout, on ne croit pas un instant à l’histoire contée par un Christian Clavier, à la fois devant et pour la première fois derrière la caméra. Il faut dire que le réalisateur n’arrive pas à se détacher de sa volonté de faire rire à tout prix. On peut pourtant divertir le public en sachant doser ses ardeurs.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire