Banniere_Festival_Lumiere_2020

MOSUL

Le retour du faucon noir

Un policier isolé, combattant l’armée de Daesh à Mossoul, se retrouve embrigadé par une légendaire troupe de soldats qui combat le même ennemi pour son propre compte…

Mosul fiction image

Sortie le 26 novembre 2020 sur Netflix

Très bonne surprise que ce "Mosul", qui nous plonge au c?ur de l’un des plus grands confits de notre époque, celui de la terrible guerre dont l’enjeu est rien de moins que faire barrage à l’expansion irrésistible du funeste État Islamique. Un sujet d’actualité brûlant qui méritait que l’on s’y consacre pleinement et qui fera sûrement, dans les années qui viennent, l’objet de plusieurs autres longs métrages.

Techniquement très réussi, le film nous entraîne en immersion auprès de ces soldats qui combattent dans la poussière et sous un soleil de plomb, nous permettant de saisir l’ambiance si particulière des guerres du Moyen-Orient contemporain. Gérant son rythme avec une grande maîtrise, le réalisateur met en place un scénario à l’intrigue resserrée, qui se nourrit subtilement des grandes questions que soulève le sujet, sans cependant les traiter frontalement. Un choix frustrant, mais qui permet de conserver la dynamique d’un film de guerre efficace, ce qui semble être la volonté première de l’auteur. Le terrorisme, les attentats, les trahisons, le dépassement des autorités légitimes du pays, la conquête de la société et des femmes par Daesh… autant de thématiques bien présentes, mais qui attendent toujours d’être mises au premier plan.

L’approche réaliste confère au film une maturité qui manque à beaucoup de superproductions américaines classiques. Cette histoire de commando invulnérable est traitée de manière très adulte, débarrassée des clichés habituels. Ce n’est pas une équipe de Rambos que nous suivons, mais un groupe soudé composé de personnages simples et d’un chef charismatique, certes, mais pas surhumain. Ce dernier doute souvent et ne se lance pas sans hésitation dans des expéditions qui pourraient facilement coûter la vie des compagnons auxquels il est attaché.

Une ?uvre intelligente qui multiplie les surprises et les audaces à sa petite échelle. Un talent que l’on rêverait de voir mis au service, à l’avenir, de productions plus ambitieuses, ayant le même niveau de qualité.

David ChappatEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire