Parce qu'on en a jamais assez !

LE MONDE NOUS APPARTIENT

Un film de Stephan Streker

Destinée

Deux mondes que tout oppose : Pouga, fils de truand et voleur à ses heures perdues, et Julien, désirant devenir footballeur professionnel. Les deux personnages se croisent ; ils ont tous deux de grandes ambitions. Mais leur destin va être chamboulé…

Après deux courts-métrages, "Shadow Boxing" et "Mathilde, la femme de Pierre", Stephan Streker nous expose la vie en parallèle de deux jeunes hommes face à leur destin. Le cinéaste a déjà été récompensé en Belgique (Meilleure musique originale, pour Ozark Henry) lors des Magritte du cinéma en 2014.

Vincent Rottiers et Olivier Gourmet sont de nouveaux ensembles après "La Marche" de Nabil Ben Yadir. De même que Vincent et Reda Kateb ont tous deux participés à "Qu'un seul tienne et les autres suivront". Stephan Streker traite de la gestion de son destin personnel. Il mélange les deux univers de Pouga et de Julien ; leurs ambitions et leurs rêves sont les thèmes fédérateurs du film.

Ce film noir fait une part belle aux seconds rôles, car chacun des protagonistes a un mentor. Mais ces référents n'ont pas toutes les qualités. Ils ont eu aussi leurs soucis amenant ainsi un peu plus d'obscurité au film.

La musique parfois rock/électro et classique donne la rapidité du film. Le scénario est moyennement original et sans grande légèreté. Malgré une bonne distribution et des scènes intenses en émotion, le film manque de pureté. Certes ce film choral est singulier et attirant, mais on s'éloigne de le simplicité.

Certaines séquences du film sont assez stylées avec les ambiances de nuit bruxelloises. Vincent Rottiers en jeune homme cherchant sa voie, son chemin, dans tous les domaines, éclate à l'écran. Ce parcours de deux écorchés de la vie n'est pas un film remarquable, mais plutôt prometteur pour les prochaines créations de Stephan Streker.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE




Powered by Preview Networks

Laisser un commentaire