Banniere_Fete_Court_Metrage_2021

MON TRESOR

Un film de Keren Yedaya

L’enfer de la rue

Ruthie et Or, une mère et sa fille de 17 ans, vivent dans un petit appartement à Tel-Aviv. Ruthie se prostitue depuis une vingtaine d'années. Or a déjà essayé plusieurs fois et sans succès de lui faire quitter la rue. Le quotidien de Or est une succession sans fin de petits boulots: faire la plonge dans un restaurant, laver des cages d'escaliers, récupérer des bouteilles consignées, tout en allant au lycée quand elle le peut. L'état de santé de Ruthie devient critique. Alors que sa mère sort d'un énième séjour à l'hôpital, Or décide que les choses doivent changer...

Présenté lors de la Semaine de la Critique au Festival de Cannes 2004 et vainqueur de la Caméra d’Or, Mon trésor n’en reste pas moins une très grosse déception. La réalisatrice traite ici un sujet très difficile, celui de la prostitution et réussi à ne laisser personne indifférent. Cela dit, le rythme très lent du film, son manque de clarté lors de certains passages… finissent par plonger le spectateur dans l’ennui et décrédibilise le film dans son ensemble. On ne peut pas nier la qualité de jeu de ces deux actrices dans des rôles très difficiles, on ne peut pas non plus qualifier Mon Trésor de mauvais film, mais il reste toujours ce sentiment d’incompréhension, d’inachevé au fond du cœur, un jugement que l’on ne peut que regretter au vu de la gravité du sujet.

Finalement, la réalisatrice n’arrive pas à décrocher de cette gravité, sans pour autant réussir à marquer le spectateur ou à lui laisser un souvenir impérissable comme avaient su le faire bien d’autres films traitant de prostitution ou de maladie auparavant (Fiona…). Film raté ou simple manque de sensibilité de ma part après une semaine cinématographique bien chargée, je ne saurai le dire, mais l’envie de retourner voir ce film est bien absente en tout cas

Rémy MargageEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire