Bannière Festival de Berlin - Berlinale 2020

LA MOMIE 3 – LA TOMBE DE L'EMPEREUR DRAGON

Un film de Rob Cohen

La momie transformiste

Ce troisième opus de la saga de « la momie », nous entraîne en Asie, dans une bataille contre l’Empereur Dragon, autrefois pétrifié grâce à une sorcière bienveillante. Ce dernier, grand conquérant de Chine, dont la tombe fut découverte par Alex (le fils de Rick O’Connel), est ressuscité par erreur. L’explorateur et toute sa famille devront alors combattre l’Empereur et ses 5000 soldats...

Avouons d'emblée que le film est une déception côté casting, ou plutôt incarnation des personnages. Pour les puristes de « la momie », on regrettera la présence de Maria Bello substituée ici à Rachel Weisz, présente dans les deux premiers volets. Toujours au poste, Brendan Fraser est lui, toujours, l’explorateur intrépide à la mâchoire bien carrée. Quant à la méchante momie de l’empereur, interprétée par Jet Li, elle nous laisse un peu sur notre faim, car on côtoie plutôt un être transformiste évoluant d'un petit homme trapu à un dragon, en passant par un mélange d’ours monstrueux plutôt indéfinissable.

On attendait également plus de cette aventure en Chine. Même si, de par un transport dans des paysages inconnus, le réalisateur tente de nous émerveiller, Rob Cohen ne nous propose ici qu’une seule scène véritable de combat Kung Fu entre Michelle Yeoh et Jet Li. Certes le film nous offre son lot de batailles, mais les soldats de terre contre des morts vivant n'ont pas les aspects de la nouveauté.

Malgré quelques décors travaillés, on se plaindra, en dépit d’une foultitude d’effets spéciaux, des quelques lacunes dans leur qualité (par exemple la neige ressemblant à du sable). De plus, la pauvreté du scénario et des dialogues lassera rapidement le spectateur, qui aura l’impression de revoir une pale copie d’Indiana Jones. Et si quelques séquences prêtent à rire, d’autres pousseront à se demander quelle mauvaise idée est passée par l'esprit du scénariste (les réactions des bêtes de l’Himalaya lors du combat, les pauvres répliques de John Hannah).

Un film familial certes distrayant, mais ciblé surtout pour les jeunes ados. En espérant que les prochaines momies (vraisemblablement péruviennes) garderont leurs secret et leur tranquillité.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire