Parce qu'on en a jamais assez !

MISS POTTER

Un film de Chris Noonan

Hommage à celle qui donna son nom à Harry

Début du vingtième siècle en Angleterre: Béatrix Potter est une trentenaire célibataire qui persiste à dessiner des animaux à l'aquarelle et à vouloir faire publier ses contes. Deux frères décident alors de lui donner sa chance, en confiant son ouvrage à un novice qui n'est autre que leur frère cadet...

'Miss Potter' est l'histoire d'une féministe avant l'heure, favorable au travail des femmes et qui refusa nombre de prétendants pouvant donner lieu à un mariage arrangé. Volontaire, enjouée et rêveuse, elle est interprétée par Renée Zellwegger, dont la frimousse timide et malicieuse donne envie de sourire. Dans cette histoire de vieilles filles et d'accomplissement, elle s'acoquine avec son inexpérimenté éditeur et sa solitaire de soeur (Emily Watson). Ensemble, ils vont braver quelques interdits et tenter des unions que seul le sort pourra contrecarrer.

Mais 'Miss Potter' est aussi et surtout un film d'époque. Costumes et direction artistique s'avèrent de qualité. Avec une peinture d'une société où un contact du bout des doigts peut provoquer le déshonneur, la jeune fille étant suivie en permanence par un chaperon suspicieux et envahissant (élément comique du film), le scénario montre les aspirations des parvenus à s'élever au rang des aristocrates. Heureusement, l'héroïne est consciente de sa propre condition. Elle relève du coup plus du révélateur franc d'une époque que de l'hypocrite bon tein. Avec une certaine poésie, symbole d'une vie intérieure riche mais aussi d'une certaine solitude, on la voit parler avec les animaux qu'elle dessine (et qui s'animent ici ponctuellement), donnant au film un charme discret mais assurément original.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire