Banniere-Berlinale-2019

MES TRÉSORS

Un film de Pascal Bourdiaux

Mon dégoût

Caroline est une jeune femme pickpocket qui sévit dans les palaces de la Côte d'Azur. Carole est une informaticienne égocentrique. Ces dernières ont en commun leur père inconnu dénommé Patrick. Après avoir frôlé la mort, leur géniteur, voleur international réputé, décide de faire leur connaissance. Il les rassemble pour tenter un casse de grande ampleur : le vol d'un Stradivarius...

Pascal Bourdiaux ("Le mac", "Fiston") réalise une supposée comédie rocambolesque, remplie d'actions, ceci sans arriver à faire sourire. Le film se veut distrayant, alignant des gags aussi lourds qu'ils sentent le déjà-vu. Les répliques chocs n'apportent rien au film. Et la vulgarité est au rendez vous, comme s'il en fallait nécessairement pour faire une comédie pour ado.

À la fois affligeant et consternant, "Mes trésors" est digne d'un téléfilm sans intérêt. Car avoir Jean Reno en tête d'affiche ne suffit pas, il faudrait au minimum un scénario qui tienne la route. Le divertissement ressemble ainsi à une série de mauvais sketchs piètrement mis en scène. Avis donc aux amateurs de blagues pénibles, ce film est fait pour vous et d'un Jean Reno en Arsène Lupin que seul le manque de finances a bien pu motiver.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire