Parce qu'on en a jamais assez !

MAQUIA, WHEN THE PROMISED FLOWER BLOOMS

Un film de Mari Okada
Avec les voix de Manaka Iwami, Miyu Irino, Yôko Hikasa...

Un récit médiéval fantastique magnifiant un mélodrame assumé

Le peuple d’Iolph possède le secret de la longévité. Lors d’une attaque par un peuple ennemi, venu sur des dragons volants pour enlever les femmes, la jeune Maquia parvient à s’échapper, s’écrasant dans la forêt. Elle découvre alors un bébé orphelin abandonné et décide de le garder…

Maquia, when the promised flower blooms film animation image

"Maquia" s'ouvre sur de superbes décors d'une forteresse blanchâtre, aux parties en ruines et aux cascades et bassins fascinants, dans laquelle vit le "clan des séparés" fait d'êtres éternels qui tissent des étoffes porteuses de messages. Un lieu rapidement attaqué par les troupes de la ville voisine, dont le Roi, désireux d'asseoir son pouvoir, enlèvera les femmes, dont une des princesses afin de l'épouser.

Histoire s'étalant au final sur plusieurs générations, "Maquia" porte le nom de son héroïne, une éternelle malheureuse, qui choisira de vivre dans le monde des hommes, recueillant l'enfant d'une famille massacrée et tentant de trouver un équilibre malgré tout. Développant une belle approche de la relation mère – enfant, contant la difficulté de survivre en des temps de misère, le film pose aussi la terrible situation d’une femme voyant vieillir son enfant, alors qu’elle ne vieillit pas.

Avec ses batailles titanesques, ses décors multiples, ce mélodrame permanent (on aura rarement vu autant de personnages pleurer à chaudes larmes...) séduit par une certaine nostalgie du temps qui passe. Tournée vers l’humain et sa capacité à la compassion et l’amour, cette belle histoire devrait séduire avant tout un public adolescent et adulte.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire