Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

MAN TO MAN

Un film de Régis Wargnier

Un peu trop sage

Au dix neuvième siècle, un anthropologue (Joseph Fiennes), aidé d’une aventurière commerçante (Kristin Scott Thomas) capture des pygmées et les ramène en Ecosse, dans le but de prouver qu’ils sont le chaînon manquant...

Présenté en ouverture du dernier festival de Berlin, voici donc le nouveau film de Régis Wargnier (Indochine, Est Ouest). De la grande fresque annoncée par les premières scènes, on passe à une intimiste rencontre entre un savant et des êtres supposés sauvages. Les images sont magnifiques, qu’il s’agisse des paysages d’Afrique ou écossais. Mais l’intrigue semble bien conventionnelle, et politiquement correcte, malgré de nombreux rebondissements, et quelques scènes « osées » et écoeurantes, concernant le traitement réservé à l’époque aux indigènes. Les scènes dans le zoo font vite rire, jaune.

Joseph Fiennes, tout en charme et d’élégante tenue, donne une image bien lisse du scientifique de l’époque. Ses deux acolytes, eux, sont réellement terrifiants, de part leur soif d’apprendre et leur facilité à renier toute humanité aux pygmées. Kristin Scott Thomas, elle, campe une marchande sans scrupules, et Wargnier nous épargne avec intelligence une quelconque histoire d’amour qui aurait versé dans le mélo. Situé côté aventure et découverte de l’autre, son film n’en manque pas moins de souffle.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire