Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

LOUE-MOI !

Multi personnages

Léa et Bertille sont en colocation. Elles ont monté une société de service à la personne pour diverses missions. Elles peuvent par exemple se faire passer pour la fille du client, jouer avec un enfant pour le distraire... Elles travaillent ainsi avec différentes identités, allant jusqu’à tromper leur entourage. Léa, âgée de 27 ans, n’a pas fini ses études d’avocate contrairement à ce que pensent ses parents vivant à l’étranger. Un jour lors d’une « mission », elle revoit son amour de jeunesse. Un dilemme se pose alors, car elle va devoir sauter le pas pour dire la vérité...

Les deux réalisatrices nous servent un version d’ "Alibi" au féminin, composée de moins de gags et plus d’ émotions. Elles surfent sur les malentendus avec un bon casting, composant une comédie romantique plutôt fraîche et positive. Portée par deux actrices à la fois sensibles et disjonctées, le film aligne des scènes efficace, telles celles du jeu de « Qui Est-ce », plein d'une subtilité grinçante, ou celle du suicide à l’huile de palme, remarquablement réaliste.

Coline Assous, Virginie Schwartz sont indéniablement parvenues à faire ressortir de la tendresse et de la sympathie de l'ensemble des situations. Elles ont aussi réussi à jongler avec les différentes générations d’acteurs confirmés ou non. On remarquera particulièrement la participation de nombreux personnages de la scène comique, avec par exemple Gad Elmaleh en prof de tai chi Eventail, ou Kev Adam en sex-friend. On aura également la joie de revoir à l’écran Bernard Ménez aux côtés de Charlotte De Turckeim dans le rôle des parents de Léa, ainsi que Jacques Boudet en retraité touchant prénommé Papyto.

"Loue moi" est un film français énergique porté par des femmes, une comédie sur le thème du mensonge qui devrait égayer ce début des vacances d’été. Elle permet en tous cas de passer un bon moment sans cogiter une seconde.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire