Banniere Festival d'Annecy 2021

LINO

Un film de Jean-Louis Milesi

Que faire de Lino ?

Suite au décès de sa jeune compagne, Tirelire, un homme d’âge mur se retrouve seul avec le petit garçon de la défunte...

Tirelire est confronté à une question complexe et difficile : que faire de Lino ce petit bonhomme de deux ans, qu’il connaît à peine, et qui l’appelle Papa ? Le hasard de la vie a voulu que sa mère décède alors qu’ils étaient ensemble. Le jour de la crémation, il appelle les services sociaux qui embarrassés par le vide juridique concernant une telle situation, le renvoient à rechercher le père de l’enfant. Aux souvenirs de bribes de conversation avec la mère, Tirelire hésite entre un acteur et un boxeur. Avec Lino perché sur ses épaules, il parcourt Paris pour trouver une issue à ce triste problème.

Scénariste d’un grand nombre de film de Robert Guédiguian, dont le très remarqué “Marius et Jeannette”, Jean Louis Milesi réalise ici un film à tout petit budget, original et troublant. Le thème est à double tranchant, il s’agit d’un sujet grave presque immoral qui peut facilement déraper dans le pathos larmoyant. Le réalisateur s’en sort plutôt bien en collant au plus près de la réalité. Tirelire essaye de ne pas trop s’attacher à cet enfant. Pourtant il s’en occupe jour et nuit et quand un soir il craque parce qu’il n’en peut plus d’être l’otage de cette situation, cela semble évidemment naturel, sans culpabilité aucune.

C’est avec la même justesse de ton que l’on suit ses pérégrinations dans Paris pour retrouver le père de l’enfant. Au fur et à mesure des rencontres, cette énigme passe un peu au second plan, au profit d’une galerie de personnages dont le dénominateur commun se révèle être une profonde solitude.

Jean-Louis Milesi a écrit ce film pour offrir un premier rôle à son petit garçon Lino. Pour ne pas tomber dans la mièvrerie que peut entraîner une telle initiative, le scénariste a élaboré cette histoire atypique. Malgré des moyens rudimentaires le pari est plus que réussi. Authentique et touchant, ce film vous surprendra sous bien des abords. Lino peut être fier de son papa !

Gaëlle BouchéEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire