Banniere Festival de Berlin - Berlinale 2024

LES PETITS MÂLES

Un film de Laurent Metterie

Des mâles, des mots

Des garçons de 7 à 18 ans s’expriment sur les filles, la condition féminine et différentes thématiques féministes…

Les Petits Mâles film documentaire documentary movie

Le projet de ce documentaire est plus que louable : prendre le pouls de la société, essentiellement sur les thématiques féministes, en interrogeant de jeunes garçons d’âges et milieux sociaux variés. Grâce à la franchise de tous, à la lucidité de beaucoup et à la naïveté de certains, les tabous sont brisés et l’authenticité est la grande gagnante – on sourit souvent, mais sans se moquer, car la caméra a le mérite de ne jamais juger qui que ce soit.

La diversité des profils – donc des propos – révèle des progrès dans les mentalités, mais aussi la persistance de certains stéréotypes. Pour enrichir ce recueil d’avis subjectifs, le réalisateur a la bonne idée de mettre ces témoignages masculins en miroir avec celui de femmes âgées de 72 à 89 ans. Ce double contraste d’âge et de sexe a pour conséquence de valoriser les avancées.

Malgré l’intérêt, le documentaire donne un peu l’impression de tourner en rond à cause d’un dispositif trop répétitif et trop statique. Le fait de sectionner le montage en chapitres thématiques, séparés les uns des autres par de courts interludes (des plans rétro issus des archives familiales du réalisateur, agrémentés d’une musique plombante), crée une structure cyclique qui renforce l’absence de dynamisme. De façon plus anecdotique, il est également regrettable que la voix du réalisateur-intervieweur, non coupée dans certains passages, n’ait pas bénéficié d’un enregistrement plus rigoureux et audible. Bref, si on décroche, c’est bien plus à cause de la forme que du fond. Retenons donc le fond et espérons que le film puisse devenir un outil éducatif, dont on pourrait par exemple utiliser des extraits comme support de discussion dans les collèges ou lycées.

Raphaël JullienEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire