Banniere Festival de Venise 2022 ( Mostra del Cinema de Venezia 2022

LES ANNÉES SUPER 8

Avec Annie Ernaux...

Figer le temps

À travers des images familiales, Annie Ernaux retrace une décennie de son couple, celle des années 70 où après l’effervescence post-68, l’amour semble s’effriter…

Les années Super 8 film documentaire documentary movie

Diffusion sur Arte le 14 septembre 2022, puis sur Arte.tv

Des vieilles archives de vacances. Un voyage à la montagne. Un séjour au Liban. Des enfants qui courent. "Les Années Super 8" a tout de la petite chronique familiale, de ces images qu’on capture pour s’en souvenir, les montrer à des amis, en rire des décennies plus tard. Tout ceci est vrai. Mais le documentaire est loin de n’être que ça. Car devant l’objectif de leur première caméra, c’est la tribu Ernaux qui se livre à nous, avant qu’Annie se fasse un prénom, qu’elle devienne l’autrice à succès. Sa voix-off nous berce alors durant une heure, imposant une distance avec l’objet cinématographique, comme si elle contait une histoire, pas nécessairement la sienne, celle d’un couple heureux à l’écran, triste hors-champ. La romancière devient un personnage ; son récit, bien plus que des souvenirs sur pellicules.

De cette époque post-68, le montage en ressort les contrastes intimes, le décalage entre les épisodes joyeux immortalisés et la réalité tapie dans l’ombre. Les rires n’ont pas le même écho lorsque les commentaires d’Annie Ernaux nous accompagnent, révélant au public la vérité : celle d’un couple dont l’amour se délite, où la séparation inéluctable est déguisée le temps de ces derniers instants qu’on voudrait insouciants. Au-delà de l’introspection, le film raconte aussi une révolution des mœurs, les changements de classe observés par le prisme d’un foyer, les débuts du tourisme de masse. Ce voyage au Chili n’a ainsi pas la même connotation, la même dimension politique lorsqu’il s’inscrit dans la narration de l’écrivaine de "L'Événement". Certes, le public familier avec son travail connaîtra une expérience cinématographique plus riche. Ce n’est pas pour autant que les autres doivent se sentir exclus et se priver de cet émouvant témoignage.

Christophe BrangéEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire