Parce qu'on en a jamais assez !

LE MILIEU DE L'HORIZON

Un film de Delphine Lehericey

Au seuil du monde des adultes

Été 1976, en pleine sécheresse, une famille d’agriculteurs doit faire face à de nombreuses difficultés : manque d’eau pour irriguer, décès des animaux, prix de vente imposés, pression pour augmenter les quantités… Mais la plus grande tension viendra de l’intérieur de la famille, alors qu’une amie de la mère débarque. Pour Gus, entrant dans l’adolescence, ce sera la découverte du monde adulte et de sa complexité…

Le milieu de l'horizon film movie

"Le milieu de l'horizon", maintes fois reporté du fait de la pandémie, arrive enfin sur nos écrans. Ancré dans un été de plomb, accablant de chaleur, le film arbore des couleurs légèrement passées, la lumière du soleil venant écraser les reliefs et les contrastes, alors qu'elle exacerbe les pulsions. Filmé à hauteur d'ado, le métrage suit Théo, d'abord insouciant et suiveur, aidant son père et son grand frère simplet (Rudy) dans les tâches quotidiennes, découvrant les liens qui unissent sa mère (Laetitia Casta, parfaitement convaincante) et sa radieuse amie (Clémence Poésy, lumineuse). Un lien qui l'obligera à se positionner lui-même, de manière un peu précoce, alors qu'il entre à peine dans l'adolescence.

Sorte de voyage, certes assez sommaire dans son intrigue, vers la compréhension des sentiments adultes, le film capte à distance le contact entre les deux femmes, comme saisi d'un voile de pudeur, faisant planer le danger du côté des hommes : un père rustre et légitimement jaloux, un grand frère impulsif et premier degré. Posant aussi la question du contexte rural, entre réputation et jalousies de voisinage, cette jolie histoire d'amour fils mère, parvient à toucher. Elle offre de plus sur la fin une jolie échappée vers le destin en propre du jeune homme, lors d'une scène de baignade dans une carrière en eaux, où contraste à merveille le blanc de la pierre et le bleu ciel de l'eau.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire