Banniere_Festival_Lumiere_2020

L’ORIGINE DU MONDE

Un film de Laurent Lafitte

Un vaudeville pas suffisamment pimenté

Un jour, Jean-Louis se rend compte que son cœur ne bat plus. Pour autant, l’homme semble bien se porter. Soutenu par sa femme, celle-ci le redirige vers sa coach de vie. Et cette dernière aura une solution des plus radicales pour le soigner…

L'origine du monde film

Dans la famille des acteurs devenus réalisateurs, il faudra désormais ajouter le nom de Laurent Lafitte. Et pour son premier passage derrière la caméra, le pensionnaire de la Comédie française a décidé d’adapter une pièce de Sébastien Thiéry au sujet plutôt original. Sans trop en révéler, même si le titre donne une forte indication sur le nœud de l’intrigue, l’histoire suit Jean-Louis, avocat prospère dont le cœur s’arrête de battre subitement. Pas de maladie, pas d’arrêt cardiaque. Non, juste un cœur inanimé. Face à cette situation incongrue, il va suivre les conseils de sa femme et rencontrer une coach de vie, gourou sur les bords, dont le remède proposé est pour le moins délicat. Le début d’une comédie burlesque et osée, tendance gérontophile et œdipienne.

Si le postulat de départ promettait une fantaisie barrée, le résultat sera malheureusement plus sage que prévu. Car même si les étendards de la comédie intello-loufoque, Karin Viard et Vincent Macaigne tiennent leur rang, le film tombe rapidement dans une certaine redondance. Ne profitant pas pleinement du médium cinématographique, le métrage s’appuie trop sur sa théâtralité, limitant sa mise en scène en une captation quelconque de saynètes humoristiques, ce qui est particulièrement dommage au vu des différentes tentatives oniriques réussies. Maladroit et inégal, "L’Origine du Monde" se regarde comme on mange un dessert exotique, une fois l’effet de surprise passé, les saveurs ont un arrière-goût de déjà-vu. Un premier essai ambitieux, mais pas totalement concluant !

Christophe BrangéEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire