Banniere_Face_a_Face_2022

JOUR J

Un film de Reem Kherici

Une comédie romantique, mais pas que…

Par un concours de circonstances et un peu de lâcheté, Mathias se retrouve lancé dans les préparatifs de son mariage avec Alexia, le tout organisé par la belle Juliette avec qui le garçon a fauté la veille. Forcément, cette association ne pouvait être qu’explosive…

Après un premier essai plutôt hésitant avec "Paris à tout prix", Reem Kherici a décidé de repasser derrière la caméra, toujours dans le registre de la comédie. Occupant une nouvelle fois la double casquette actrice / réalisatrice, elle incarne ici une wedding planner obligée d’organiser le mariage de sa dernière conquête, qu’elle pensait évidemment célibataire. Et avec un tel postulat, les quiproquos, les (petits) mensonges et les situations rocambolesques vont être rapidement au rendez-vous.

Énergique et rythmé, "Jour J" a le mérite d’assumer ses nombreuses références, jouant sur plusieurs tonalités pour transformer progressivement cette banale comédie de mariage en un buddy movie bien plus sympathique (la paire Nicolas Duvauchelle et François-Xavier Demaison fait des étincelles). Si le scénario n’est pas sans défaut, en particulier lorsqu’il s’attache au passé de sa protagoniste principale, les multiples rebondissements et les gags en série apportent leur lot de séquences cocasses, jusqu’à un final assez imprévisible.

Bien plus aiguisé dans l’humour caustique que dans les prétendus moments de tendresse, "Jour J" doit beaucoup à ses seconds rôles, et notamment Chantal Lauby, excellente en mère dépravée et totalement dépassée. Sans renouveler le genre, le métrage est ainsi un bon divertissement, qui devrait plaire aussi bien au public féminin que masculin, chacun pouvant y trouver son compte dans la multitude de traits d’humour proposés. Mais c’est surtout l’occasion de voir Nicolas Duvauchelle dans un domaine où il se fait rare et qui lui va pourtant si bien. Avec sa tendresse et son regard charmeur, il est le point fort et la bonne surprise de cette comédie pétillante.

Christophe BrangéEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire