Bagniere comedies_confinement-04

JE PROMETS D'ÊTRE SAGE

Un film de Ronan Le Page

Une folie espiègle qui ne tient pas longtemps en haleine

Franck est metteur en scène de théâtre, mais son activité le mène à bout. Il décide donc d’avoir désormais une vie stable, avec un emploi calme. Il devient gardien de musée et partage ce métier avec une collègue caractérielle prénommée Sibylle. Mais ce nouvel emploi est semé d’embûches, car Sibylle n’est pas une employée modèle…

Je promets d'être sage film image

Roman Le Page nous propose un film original et souvent inattendu. La relation tumultueuse entre Franck et Sibylle frôle parfois l’invraisemblable. La réalisation semble influencée par l’univers de Pierre Salvadori, pour qui a déjà joué Pio Marmai dans « En liberté », affichant un certain décalage de ton et une certaine imagination. L'ambiance feutrée du musée, encadré par une équipe haute en couleur, plonge le spectateur dans un environnement quelque peu burlesque.

Le personne de la déjantée Sibylle, interprétée par Léa Drucker, est sans doute la réussite du film. Avec cette dernière, Pio Marmai compose un duo explosif au sein d’une comédie divertissante, mais inégale. Malgré des seconds rôles pleins d'extravagance, la flamboyance des personnes ne convainc pas et la fantaisie du scénario ne tient pas longtemps le spectateur en haleine.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire