Banniere_TOP 2020

JAY ET BOB CONTRE-ATTAQUENT

Un film de Kevin Smith

Les antihéros grunges sont-ils toujours à la mode ?

Jay et Bob apprennent que Miramax va adapter au cinéma la bande dessinée dont ils sont les héros, sans qu’ils aient été prévenus et surtout sans avoir touché de droits d’exploitation de leur image…

Ainsi commence ce périple vers Hollywood de nos deux personnages. En chemin, ils rencontreront de nombreuses personnalités, notamment Matt Damon, Shannen Doherty, Wes Craven (Scream), Sean Scott William, Jason Biggs (American Pie) ou encore Jason Van Der Beek. En voilà une nouvelle qu'elle est bonne : Jay and Silent Bob, couple déglingué, une nouvelle fois portés à l'écran. Après un tour de chauffe dans l'incroyable Dogma, Clerks, Mallrats, et le clip d'Afroman, on s'attend à un triomphe…mais malheureusement c'est le triomphe des blagues scato et des délires prépubères. Kevin Smith nous avait habitué à tellement mieux, pourquoi se retrouve-t-il maintenant à bout de souffle, hors d'haleine, en manque d'inspiration, à sec ?

Malgré son succès outre-Atlantique j'ai bien peur que les oracles ne soient pas favorables à cet opus de Smith en France ; le film fait trop de références à une culture américaine pour qu'un français moyen puisse en rire de bon coeur. Je voudrais d'ailleurs savoir pourquoi les traducteurs ont délibérément décidé d'enlever à Bob sa particule qui renferme toute l'essence de son personnage ? Pourquoi " Silent Bob " en anglais ne devient que Bob en français ? Est-ce qu'on attendrait du public de ce film de savoir pourquoi Bob ne décroche pas un mot ?

Véronique LopesEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire