Parce qu'on en a jamais assez !

IT'S ALREADY TOMORROW IN HONG KONG

Un film de Emily Ting

Trop proche de Before Sunrise

Ruby, une designer de jouets en peluche, américaine d'origine chinoise, visite pour la première fois Hong Kong, où elle rencontre par hasard Josh, un jeune banquier expat. Il propose de la guider dans la ville pour qu'elle y retrouve ses amis, et les deux se perdent ainsi au gré des rues et des conversations...

"It's already tomorrow in Hong-Kong" est clairement inspiré du film "Before Sunrise", c'est indéniable. L'histoire de deux inconnus, qui se rencontrent par hasard dans la gigantesque Hong Kong, et qui se promènent au gré des rues illuminées de la ville, discutant de tout et de rien, cela nous rappelle forcément Céline et Jesse, Julie Delpy et Ethan Hawke. Mais en moins bien. Le titre était prometteur, l'affiche belle, le casting intéressant. La recette idéale pour une comédie romantique et pleine d'esprit. Malheureusement, même si la photographie est splendide, donnant presque envie d'aller ou de retourner à Hong Kong, même si l'alchimie entre les deux acteurs principaux fonctionne bien (les deux étaient déjà un couple au moment du tournage), il manque à ce premier film de la profondeur.

Emily Ting, dont c'est le premier film en tant que réalisatrice (elle avait produit "A year and Change" avec les mêmes acteurs) ne fait qu'aborder ici certaines des thématiques inévitables à l'histoire de départ. Jamie Chung joue une jeune américaine d'origine chinoise dont la connaissance de son patrimoine culturel est plutôt superficielle. Quant à Bryan Greenberg, il joue un jeune expatrié, banquier, mais dont la vraie vocation est l'écriture. Les deux connectent presque instantanément, mais finissent par se perdre de vue. Un an plus tard, ils se retrouvent par hasard, toujours à Hong Kong, mais leurs vies ont changé depuis...

Les sujets comme l'expatriation, les différences culturelles, le choix d'une carrière plutôt qu'une passion, ne sont abordés qu'avec une certaine légèreté, ce qui donne l'impression que le film n'est finalement qu'une belle carte postale de la ville. On passe le temps du film à espérer plus, mais au-delà de l'évidente connexion physique entre les deux protagonistes, rien ne se passe. Quel dommage. Emily Ting montre des talents de réalisatrice certains, mais l'histoire est trop légère pour vraiment en faire un bon film. Il en reste toutefois un charmant moment, léger, frais, et une belle visite de cette immense et intense métropole qu'est Hong Kong.

Stephanie PalisseEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire