Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

IN THE LOOP

Un film de Armando Iannucci

Dans les coulisses de l'ONU, des hommes d'Etats déchaînés !

En 2003, pendant les tractations entre les gouvernements américain et anglais en faveur d'une coalition à l'encontre de l'Irak, le Secrétaire d'Etat britannique au développement international tient à l'antenne des propos allant en contradiction avec la politique de son gouvernement. A l'approche d'un vote décisif à l'ONU, cette position provoque un raz de marée diplomatique entre les deux alliés...

Produit par la BBC, ce film est l'adaptation d'une des séries phares de la chaîne, "The thick of it", narrant les frasques de parlementaires britanniques. Bien heureusement, le long métrage ne condense pas les trois saisons mais explore plutôt les relations anglo-américaines lors d'une situation internationale critique tout en conservant le ton et l'environnement du feuilleton.

"In the loop" prend pour point de départ des faits s'étant réellement déroulés et met en scène une galerie de politiciens fictifs qui rappelleront au choix, Colin Powell, Donald Rumsfeld ou Dick Cheney pour le coté américain, et Simon Foster, Clare Short ou encore, l'ancien directeur de la communication de Tony Blair, Alastair Campbell, pour le gouvernement britannique. Il est d'ailleurs intéressant de noter que, même si les auteurs reconnaissent avoir versé dans la caricature, de nombreux politiques américains, ayant vu le long-métrage, confessent une certaine véracité dans la façon dont les conférences sont dépeintes. Ce qui est pour le moins dérangeant, compte tenu de l'image que l'on se ferait des politiques face à un tel enjeu diplomatique international…

Les personnages ont tous un coté attachant, même s'ils ne sont parfois que de simples stéréotypes caricaturés. Tous les acteurs sont au poil et y mettent du leur pour servir la crédibilité de leur rôles. Peter Capaldi, qui campe un conseiller en communication absolument odieux et vulgaire, est à mourir de rire, et lorsque ce tyran rencontre le Général Miller, interprété par James "Tony Sopranos" Gandolfini, on assiste à un véritable feu d'artifice détonnant.

A l'instar de la série, "In the loop" se veut être une comédie décapante où les attaques verbales les plus inventives et les plus acerbes s'enchaînent à un rythme effréné. On aura plusieurs fois droit à des déclinaisons pour le moins inédites du terme "fuck". Le tout est servi par un montage survolté. La réalisation rappelle fortement celle des épisodes de "The Shield". Les répliques fusent et la caméra portée apporte son lot de zooms intempestifs. Cela dit, si vous avez la chance de voir le film en V.O., vous ne serez probablement pas importuné car il est très probable que vous ayez les yeux rivés sur les sous-titres. Les joutes verbales sont omniprésentes et il faudra vous concentrer pour saisir toutes les subtilités et enjeux politiques. Cela dit, il est assez jouissif de laisser cet accent anglais vous titiller l'oreille en lisant des lignes hilarantes, pleines de jurons inventifs.

Alexandre RomanazziEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE


Bande annonce par Filmtrailer.com

Laisser un commentaire