Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

IL EST PLUS FACILE POUR UN CHAMEAU…

Errances sincères et singulières

Une femme, la trentaine, fille d'immigrés italiens, se sent coupable d'être immensément riche, ce qui semble lui gâcher la vie…

Le premier film de réalisatrice de Valéria Bruni Tedeschi est un portrait doux-amer, tantôt acide et gentiment désespéré, tantôt cocasse et drôlement positif, d'une femme qui cherche à exister, à s'assumer en être libre. Et cela passe nécessairement par l'explosion des multiples cadres qui la contraignent : l'argent, la famille, son amant, son ex…

Et les peintures se multiplient avec générosité. De personnages névrosés, en manque d'amour (sa sœur, Chiara Mastroianni), en malade (son père), jusqu'aux amoureux (Anglade, possessif et politiquement rouge, et Podalydès, légèrement instable). Au milieu de cette faune, évolue avec légèreté et tenue, Valéria Bruni Tedeschi, dont les aspirations à la vie et les désirs se matérialisent au travers de la mise en scène, par de petits dessins-animés expressifs ou par de délicieux dérapages de la réalité, malheureusement encore trop rares. Une chronique de l'hésitation perpétuelle, par l'une des actrices-réalisatrices les plus prometteuses.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire