Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

HOW I LIVE NOW (MAINTENANT C’EST MA VIE)

Un film de Kevin MacDonald

Lorsque l'amour doit survivre à la guerre...

Daisy, une adolescente new-yorkaise, vient pour la première fois passer ses vacances chez ses cousins dans la campagne anglaise. Blasée et condescendante vis-à-vis de cette famille qu’elle considère comme des ploucs, ses préjugés vont progressivement s’estomper au fil des jours. Mais le début de la troisième guerre mondiale va profondément bouleverser leur quotidien…

Après le sous-estimé "L’Aigle de la neuvième légion", Kevin Macdonald, dont on s’abstiendra de faire toute blague sur son nom de famille, revient avec une romance atypique sur fond de conflit mondial. Daisy est une adolescente américaine dans sa période de rébellion, maquillage sombre et baskets fatiguées de rigueur, qui désespère de devoir passer ses deux mois d’été chez ses ploucs de cousins anglais. Mais progressivement, l’enfer qu’elle redoutait s’avère être moins terrible que prévu, la demoiselle tombant même sous le charme d’un de ses hôtes. La caméra capte alors cet amour naissant poignant de sincérité par de magnifiques plans à l’esthétique certaine. Entre les non-dits et les hésitations, le réalisateur parvient à capturer ces émois juvéniles de manière troublante, refusant les clichés pour parvenir à banaliser une histoire profondément malsaine.

Mais en plus de cette idylle superbement mise en scène, Kevin Macdonald injecte dans son récit une guerre mondiale mystérieuse, créant une tension haletante. Refusant les explications, le métrage nous plonge alors dans une ambiance anxiogène où la reconstitution documentarisée d’un conflit vient perturber le paysage pictural des premières minutes. Si certaines maladresses atténuent la magie du film, les fulgurances de mise en scène et l’intelligence du scénario nous offrent une expérience sensorielle inédite. Sur un rythme élevé, les rebondissements successifs transportent le spectateur dans des sphères inattendues, maintenant en permanence l’originalité de l’ensemble.

Et si la qualité de "How I Live Now" doit beaucoup au talent de Kevin Macdonald, parvenant aussi bien à décrire une histoire d’amour que la violence de la guerre, les acteurs réussissent également un grand numéro, Saoirse Ronan en tête. La comédienne qui avait déjà démontré qu’elle pouvait jouer les survivantes dans "Hanna" et les ados amoureuses dans "Byzantium" parvient dans cet opus à multiplier les tonalités avec une facilité déconcertante, aussi crédible en fuite dans la forêt qu’en jeune fille en fleur. Son interprétation intense contribue grandement au mysticisme du métrage, et celle dont le prénom est imprononçable est définitivement en train de faire son nom. Accompagné d’une bande-son rock léchée, ce film constitue un objet terriblement intriguant qui mérite toute notre admiration. En d’autres termes, Abusdeciné recommande fortement !

Christophe BrangéEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE




Powered by Preview Networks

Laisser un commentaire