Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

FROM NOWHERE

Un film de
Avec

Un récit adolescent bouleversant sur fond de droit d’asile

Trois élèves sont dans le bureau de leur professeur. Ils ont des bonnes notes, sont appréciés de leurs camarades, et pourtant, leur visage est fermé, les mains crispées et les perspectives d’avenir obstruées. Ils sont sans-papiers, comme beaucoup de jeunes aux Etats-Unis. Et alors que leur statut leur permettait de vivre une enfance presque « normale », leur désir logique d’intégrer une université vient tout chambouler. Car si les instances du primaire et du secondaire sont plus clémentes, les établissements de l’enseignement supérieur sont catégoriques : pas de papiers, pas d’études. La caméra va alors s’intéresser au parcours de ces trois adolescents, se focalisant plus particulièrement sur deux : une réfugiée dominicaine maltraitée par son oncle et un ressortissant africain devant s’occuper de sa famille malgré son âge peu avancé.

Âpre et poignant, ce drame esquisse ses contours avec pudeur, refusant toute forme de sensationnalisme au profit de portraits bienveillants de jeunes en difficulté. Sans jamais rentrer dans les méandres du système américain de la demande d’asile, même si le personnage de l’avocat permet de donner les clés de sa compréhension, le film reste toujours au plus proche de ces trois gamins, rendant le propos bien plus fort et touchant. Profondément pessimiste (car malheureusement réaliste), le métrage dresse un constat sans concession d’une doctrine administrative qui préfère juger selon un passé dramatique plutôt que sur le potentiel futur de jeunes prometteurs. Mais si "From Nowhere" est si efficace, c’est avant tout grâce à son scénario intelligent, qui parvient à surprendre malgré quelques ressorts prévisibles.

Au-delà des qualités d’écriture, le film permet de révéler des comédiens en devenir, en particulier J. Mallory McCre, déjà impressionnant de talent et de charisme. Très vite, la caméra épouse plus longuement son corps, tirant progressivement l’intrigue de son côté, où le tableau est peut-être le plus sombre. Jamais manichéen, "From Nowhere" s’impose comme une chronique sociale déchirante, où le spectaculaire laisse place à l’émotion sincère. Pour son troisième long-métrage, l’acteur et réalisateur Matthew Newton s’impose comme un cinéaste à suivre, tant il parvient à capturer les dérives de son époque avec force et rage. Le film méritait ainsi largement de repartir avec le prix du Public et la Mention spéciale du Jury de l’édition 2016 du Champs-Élysées Film Festival.

Christophe BrangéEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire