Banniere_Fete_Court_Metrage_2021

FILLES PERDUES CHEVEUX GRAS

Un film de Claude Duty

Un divertissement sympathique et léger

Trois jeunes femmes perdues (comme l'indique le titre), dont les destins font se croiser. Elodie (Olivia Bonamy) est vendeuse dans un supermarché, mais son comportement impulsif va la faire renvoyer, et la pousser au suicide. Natacha (Marina Fois) est une coiffeuse sans histoire qui aurait tout pour être heureuse si elle n'était pas amoureuse d'un homme marié qui lui jure de quitter sa femme, mais qui laisse Natacha espérer qu'un jour …son prince viendra. Elle reste donc seule dans un univers bleu où elle retrouve chaque soir son seul et unique amant : son chat, jusqu' au jour où…il disparaît. Enfin, Marianne (Amira Casar), gallériste paumée et manipulée par Charles Berling, son patron aux mœurs malsaines et plus que douteuses. Dans ce chaos, nos trois femmes vont se rencontrer et essayer de se défaire de la situation de mal-être dans lequel chacune se trouve…

Pour ce premier long métrage, Claude Duty nous dépeint le portrait de trois jeunes femmes paumées emprisonnées par les hommes qu'elles aiment et qui se raccrochent à ce qu'elles peuvent pour continuer à vivre et avancer; pour l'une c'est son chat, l'autre, sa fille et la dernière, son mentor Sergi Lopez, ethnologue vers lequel Marianne recherche de la tendresse.

Il faut savoir que ce film " patchwork " a parfois des airs de comédies musicales. Chaque personnage a son hymne qu'elles chantent quand tout va mal. Personnellement, j'ai trouvé ces passages chantés longuets, car trop répétés durant le film et quasiment limités à trois chansons (sachant qu'il y a trois personnages principaux).

Véronique LopesEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire