LES FEMMES… OU LES ENFANTS D'ABORD

Un film de Manuel Poirier

Hymne aux enfants

Tom (Sergi Lopez), subit une certaine crise de la quarantaine. Il voit des femmes pulpeuses partout, qu'elles soient placardées sur les affiches des arrêts de bus, assises à des terrasses de bistrot, ou encore professeur de danse sur son lieu de travail... Il a du mal à supporter ses propres enfants, auxquels s'ajoutent ceux des multiples voisins et voisines. Un beau jour, il reçoit un coup de téléphone de son ex, perdue de vue depuis 8 ans (Sylvie Testud), qui lui annonce qu'elle a eu une fille de lui…

Après le sombre et déroutant 'Te quiero' sorti l'an dernier, Manuel Poirier revient à ses films champêtres et spontanés dont il a le secret, et dont 'Western' (prix du jury à Cannes) était jusqu'alors l'étendard. Mettant en scène nonchalamment les petits détails de la vie quotidienne, il s'immisce peu à peu dans l'intimité de cette famille chahutée, plus que de l'homme (Lopez), donnant ainsi une liberté folle à ses interprètes, et notamment aux enfants.

Il saisit admirablement les regards et non dits, comme dans la scène où l'assistante sociale vient inspecter la maison. Sous couvert d'un humour apparemment facile et caricatural, il donne à Marilyn Canto l'une de ses meilleures scènes, et montre à quel point l'indiscrétion peut blesser. Un film nature, à déguster entre le brouhaha des mioches et les silences des adultes.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire