ET (BEAUCOUP) PLUS SI AFFINITÉS

Un film de Michael Dowse

Une petite pépite qui devrait ravir les adolescents, mais pas que !

Même si ça fait presque un an que Wallace a rompu avec sa copine, son cœur ne s’en est toujours pas remis. Ayant enfin décidé de sortir de sa chambre, il fait la rencontre de la jolie Chantry, et c’est le coup de foudre immédiat. Le seul problème, c’est qu’elle n’est pas célibataire. Arrivera-t-il à rester un simple ami ou ses sentiments prendront-ils le dessus ?...

La dernière fois qu’on avait vu la belle Zoe Kazan, c’était dans la comédie romantique rafraîchissante « Elle s’appelle Ruby ». La revoilà dans une nouvelle romcom de toute aussi bonne qualité, aussi colorée et énergique que l’était sa prédécesseure. Cette fois, elle joue Chantry, une Canadienne qui mène la vie idyllique : un job qu’elle adore, un bel appartement, un fiancé mignon et intelligent. Mais un petit grain de sel va venir enrayer la machine à rêves, en la personne de Wallace. Car entre les deux, c’est le coup de foudre immédiat, amical pour elle, amoureux pour lui. Et cette ambiguïté va devenir de plus en plus problématique.

Si le film ne révolutionne pas le genre, il a le mérite d’apporter un vent de modernité de par son inventivité et son profond ancrage dans la pop culture. Envoûtant et poétique, le film nous plonge dans une effusion de sentiments cachés, la tragédie d’un amour impossible racontée à grands coups de répliques acides et d’humour mordant. Mais outre des dialogues particulièrement aiguisés, le réalisateur a eu la bonne idée de donner une empreinte visuelle à son métrage, notamment en donnant vie à des gribouillages pour souligner les émotions traversées par le personnage féminin principal.

Et comme l’exige le cahier des charges d’une comédie romantique réussie, l’alchimie entre les deux protagonistes doit être parfaite. Un contrat aisément rempli, car Zoe Kazan et Daniel Radcliffe sont excellents, leurs nombreuses joutes verbales étant des plus savoureuses et leur romantisme bien plus mignon que niais. Ajoutez de bons seconds rôles, un cocktail d’humour graveleux et de sentiments amoureux, un lyrisme électrisant, et vous aurez à peu près la recette du succès de cette comédie. Il devient alors bien difficile de résister au charme de ce jeune couple, et c’est finalement agréablement surpris qu’on ressort de la salle de cinéma.

Christophe BrangéEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE




Powered by Preview Networks

Laisser un commentaire