Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

ECOLE PATERNELLE

Farce pour enfants

Deux père d'un quartier américain plutôt huppé, perdent leur travail de publicitaires. Devant l'absence de crèche au prix abordable ou digne de ce nom, ils décident de monter la leur. Celle-ci remporte un tel succès, qu'elle concurrence l'école très stricte de Miss Harridan (Anjelica Huston), qui va leur mettre le plus de bâtons dans les roues possible…

On n'attendait rien de spécialement innovant de cette comédie américaine au succès faramineux outre atlantique. On était même plutôt inquiet face aux nanars dans lesquels le dit Murphy s'est produit récemment (Dr Dolittle 2, La famille Foldingue 2, et le très navrant Pluto Nash…). En définitive, le ton assez potache de cette farce où les publicitaires se déguisent en brocoli ou en carotte pour faire rire des enfants, et la bonne volonté dont fait preuve l'ensemble, distillant au passage des messages de tolérance et d'entraide fort à propos, s'avère plutôt attachant.

Eddy Murphy n'en fait pour une fois pas trop, et les paroles d'enfants sont toujours assez croustillantes, dans le genre tranches de vies " vues d'en bas ". On reste cependant dans le registre du film pour enfants, qui se permet cependant quelques digressions sur les à priori des femmes sur les hommes, et leur capacités en terme de rôle parental, assez pertinentes. Notons enfin la participation de la terrifiante Anjelica Huston, sorte de directrice satanique, qui se complait dans une discipline d'un autre âge, déposant comme un voile de tristesse sur les enfants dont elle a la charge, et symbole d'une vision mercantile de l'éducation. Un film qui ne va pas bien loin, mais qui a le mérite d'être amusant.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire