Banniere_Presidents_US_fictifs_au_cinema

L'ÉCOLE EST FINIE

Un film de Anne Depetrini

Vivement les vacances

Agathe, Parisienne tout juste titularisée, est placée dans un lycée de province de Troully-sur-Selles. Pensant être préparée pour l'enseignement, elle va devoir se remettre en question…

Anne Depetrini signe son deuxième film après « Il reste du jambon ». Elle s'entoure de jeunes comédiens de la nouvelle génération dont Bérangère Krief, Camille Lelouche et Romain Lancry. Pour ce film qui ambitionne de revaloriser le travail des professeurs, elle s'inspire du roman « Chronique d'une prof qui saigne » de Princesse Soso. Elle s’appuie ainsi sur le choc des cultures entre capitale et province. Mais en développant une nouvelle fois le thème de la professeure parisienne qui se croit supérieure aux autres – et en l’occurrence aux non-Parisiens –, le film manque d’originalité.

La réalisatrice expose les problèmes de l’enseignement avec une ribambelle d’élèves dissipés. Elle mélange trop de sujets comme la ruralité, la romance entre profs, la maladie d’Alzheimer ou encore les enfants en difficultés, le tout sans aboutir à une homogénéité. Le scénario n’est globalement pas assez travaillé, accumulant les personnages qui n'apportent rien au film. Et la veine sociale qu’il tente d’aborder est fastidieuse et creuse. Même le charme de Bérengère Krief ne fait pas oublier les incohérences de l’histoire. Fuyez ce « Bienvenue chez les Picards » du pauvre.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire