Banniere Festival de Venise 2022 ( Mostra del Cinema de Venezia 2022

DUPLICITY

Un film de Tony Gilroy

Que de rebondissements

Un homme séduit une femme lors d’une fête et celle-ci le drogue pour lui voler des documents secrets. Cinq ans plus tard, l’homme retrouve cette femme qui se trouve être une ancienne espionne de la CIA reconvertie dans l’espionnage industrielle… tout comme lui…

Le réalisateur Tony Gilroy ne cesse de nous surprendre, construisant son film par succession de flashs-back, habitée de multiples rebondissements à la fois judicieux et drôles. Et le tournis qui nous gagne peu à peu ne porte aucunement préjudice au film. Le scénario est complexe mais on se laisse berner (comme les personnages eux-mêmes) avec plaisir, tellement les dialogues sont savoureux. De plus, il n’y a aucune véritable violence ou grosse bagarre, la seule étant filmée au ralentie, elle n'en est que plus comique.

Ainsi le réalisateur s’attaque avec humour au défaut principal de ses personnages : la duplicité ! La seule chose que l’on peut reprocher à Tony Gilroy est de ne pas réellement arriver à nous faire croire à l’histoire d’amour de ses personnages. Interprétés avec brio par Julia Roberts et Clive Owen, la scène où ils s’avouent (enfin) leurs sentiments n’est pas des plus crédibles. Heureusement, alors que les James Bond et autres espions professionnels s’en sortent toujours à la fin grâce à leur intelligence exceptionnelle, le réalisateur propose ici une fin qui vous mettra en joie !

Laëtitia LangueEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE


Duplicity (2009) – MovieTrailer
envoyé par movietrailer09

Laisser un commentaire