Banniere_TOP 2020

THE DEVIL'S REJECTS

Un film de Rob Zombie

Dégénérés et calculateurs: les sadiques dans toute leur ampleur

Alors que la police fait une descente dans leur maison, certains membres d’une famille d’assassins réussit à s’enfuir. Le shérif chargé de l’affaire part à leur poursuite, mais les choses vont bientôt devenir très personnelles…

"The devil's rejects" est la suite du film culte de Rob Zombie "La maison des 1000 morts", inédit en France et qui sort ces jours-ci en dvd. Si le premier épisode, évoquant "Massacre à la tronçonneuse", agaçait par son côté proche du grand Guignol, cette suite nous offre quelques frissons en se concentrant sur les relations de cette bande de dégénérés avec le reste du monde. D'agressions gratuites en tortures morales comme physique, leur seul mode de contact reste un sadisme conscient que le réalisateur étale à l'écran avec un plaisir certain.

En donnant bien plus de substance aux différents membres de cette famille, de la mère libidineuse au père clown ventripotent, Rob Zombie peint un effrayant tableau du no-future qui habite certaines générations. Et il arrive surtout à faire concevoir l'état d'esprit qui finit par animer le shérif vengeur, virant lui même à la bête sans foi ni loi mais sans jamais égaler le savoir faire de ses involontaires mentors. Incongrue au départ, la bonne idée du film s'avère l'intégration au groupe de la fille, toujours propre sur elle, bien plus effrayante que les autres car ressemblant à n'importe quelle blonde fofolle ayant juste envie de s'amuser. Si au final vous vous agitez sur votre siège en espérant que tout cela finisse assez vite c'est que le film est une vraie réussite.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire