Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

LA CROISIERE

La croisière n’amuse pas !

Une croisière en Méditerranée se déroule sur le MSC Fantasia. En ce lieu se rencontrent quatre femmes de différentes générations. Chacune a une quête distincte, qu'elle passe par une remise en question, une crise d’hystérie, un cours de danse, une recherche de soi-même. Leurs relations dévoilent de nouveaux liens et provoquent des surprises en tous genres...

Le réalisateur du film« De l’autre coté du lit » essaye de nous sortir une nouvelle comédie amusante et divertissante. Mais cette représentation, noyée par la bande son de « la croisière s’amuse », subit un manque cruel d'imagination. Et une grande équipe d’acteur tente de l'aider à sauver son film du naufrage. Marilou Berry agace dès ses premières gesticulations. Nora Arnezeder, en cleptomane repentie trouvant sa nouvelle voie, sonne faux. Charlotte De Turckheim, en femme délaissée, nous plonge avec elle dans le fond. Quant à Jean Benguigui en capitaine de navire, cela ne prend pas ! Seul finalement Antoine Dulhéry se dégage du lot par son jeu en nous rappelant « Tootsie ».

Quasiment aucun personnage n’arrive à s’imposer, tant le scénario est lourd et manque d’inspiration. Si l'on sourit parfois aux gags les plus lourds, on s'agacera devant la fadeur des intrigues. A tel point qu'avec notamment les nombreuses scènes de repas au champagne qui n’apportent strictement rien, on se dit que le film est au final une belle publicité pour les croisiéristes. Digne d’un téléfilm, « La croisière » donne ainsi envie au spectateur... de prend le large.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire