Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

CRESTONE

Avec

Sans âme et sans réflexion

Un groupe de rappeurs décide de fonder une communauté au cœur du désert du Colorado. Là-bas, ils cultivent de l’herbe tout en essayant de récréer une société basée sur le partage et la musique…

Crestone film documentaire image

Marnie Ellen Hertzler a des amis d’enfance un peu particuliers, puisque nombre d’entre eux ont décidé de se reclure dans le désert du Colorado afin de fonder une communauté où les membres seront des rappeurs, et des gros consommateurs de marijuana. La bonne nouvelle, c’est que les connaissant bien, ceux-ci ont facilement accepté de lui ouvrir les portes de cet étrange paradis. Pour son premier long métrage, la cinéaste va ainsi inviter les spectateurs à plonger également durant 1h15 au cœur de cette société atypique, où la nourriture manque, mais les punchlines et la weed abondent. Si son sujet suscitait immédiatement la curiosité, "Crestone" déçoit grandement par son incapacité à prendre du recul sur sa matière originelle.

Peut-être parce qu’elle est proche d’eux, la réalisatrice efface toute distance, et ainsi tout questionnement sur les velléités derrière les actes de ces hommes tatoués. Pire, elle oublie même de surligner les incohérences de leur dogme, donnant naissance à une œuvre d’une vacuité totale, plus proche du journal de vacances que du véritable documentaire. Ainsi, si les protagonistes déclarent devoir marcher trois kilomètres pour avoir de l’eau, ceux-ci ont de l’eau potable pour se faire cuire des pâtes… Ils rejettent les nouvelles technologies et ces mediums qui auraient détruit les liens humains… Mais passent leur temps sur Instagram et sur leurs ordinateurs. D’ailleurs, pour des personnes dans le besoin, leurs moyens d’enregistrement sont plus proches d’un studio professionnel que des instruments amateurs. Anecdotique là où il pourrait être passionnant, le film n’est qu’une succession de saynètes sans intérêt, au point de faire de la rencontre fortuite avec un cycliste, le moment le plus intéressant de cette entreprise hasardeuse.

Christophe BrangéEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire