Parce qu'on en a jamais assez !

LES CORPS IMPATIENTS

Un film de Xavier Giannoli

Drame et confusions

Ensemble depuis peu, Charlotte et Paul, 20 ans, s’aiment passionnément. Paul l’accompagne donc volontiers lorsque celle-ci doit se rendre à Paris pour subir des examens médicaux. Cette escapade qu’ils souhaitaient romantique prend un autre tour lorsque Charlotte découvre qu’elle est atteinte d’une maladie mortelle et qu’elle doit commencer un traitement en urgence. Révoltée contre cette maladie, Charlotte trouve du réconfort auprès de Ninon, une cousine éloignée qu’elle avait perdu de vue. Belle et pleine de vie, cette dernière va entretenir une passion charnelle avec Paul. La violence de la jalousie de Charlotte va alors la raccrocher à la vie. Entre eux trois, ce sera à la vie, à la mort…

Adapté du roman homonyme de Christian Montella, " Les corps impatients " relate " une histoire d'amour simple et physique, lumineuse, où de très jeunes gens se battent sans pathos pour vivre. Une histoire d'amour, juste après l'adolescence, où toute la vie humaine s'évalue pourtant déjà, le meilleur et le pire, le désir et la mort. " (Giannoli). Ces jeunes gens, ce sont Paul, Charlotte et Ninon, lesquels forment un étrange trio.

Confrontée à la mort dont son corps lui rappelle l'omniprésence, Charlotte pousse Paul, tiraillé entre son amour pour elle et son attirance pour Ninon, dans les bras de sa cousine, non sans leur reprocher. Ivre de jalousie, Charlotte trouve ainsi une raison de s'accrocher à la vie. Une relation étrange s'instaure entre les 3 jeunes, à la fois brutale et passionnelle. Ils se cherchent, se blessent, se détestent pour mieux se retrouver, s'expriment par le sexe à défaut de trouver les mots et parviendront finalement à un apaisement, une sorte d'équilibre. " Le corps a ses raisons et l'amour ses droits ".

Comment réagir quand on a 20 ans et que l'on est condamnée, condamnée à perdre ses cheveux, ses kilos et avec eux le cortège d'attributs féminins et finalement la vie ? Giannoli aborde très justement le sujet, sans fausse pudeur ni voyeurisme. Son film est servi par une galerie d'acteurs étonnants : Laura Smet, fille de Johnny Hallyday et de Nathalie Baye, est stupéfiante en jeune malade rongée d'amour et de jalousie, Nicolas Duvauchelle parfait en copain torturé entre son amour pour Charlotte et son irrépressible désir pour Ninon et Marie Denarnaud, lumineuse en source de vie débordante de sensualité. " Les corps impatients " est le premier long-métrage de Giannoli.

Anthony REVOIREnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire