Banniere Festival de Berlin - Berlinale 2024

CONFETTI

Un film de Debbie Isitt

Un char trop chargé

Un magazine anglais (Confetti) organise un concours du mariage le plus original. Parmi les nombreuses propositions, ils en choisissent trois: la comédie musicale, le tournoi de tennis, le mariage nudiste. Chacun sera aidé par un couple de conseillers manifestement gays...

Construit à la manière d'un faux reportage ou d'une émission télé, "Confetti" s'aventure sur des terres déjà maintes fois rebattu et nous livre une énième comédie sur le mariage. Malgré l'originalité des projets (les trois tableaux en temps réel valent à eux seuls le coup d'oeil), le film peine à faire passer un humour parfois un peu gras, et surtout toute une artillerie de pics contre la société de communication: médias bien pensants, télévision envahissante, vie privée manipulée...

On s'amusera cependant de quelques scènes, dont les entretiens avec une psy peu utile, mais révélant les dessous de certains des couples en présence, ou encore les affrontements des belle-soeur et belle-mère se liguant contre le futur gendre. Mesquineries et petites humiliations sont donc au rendez-vous de cette comédie à l'anglaise, accumulant cependant les clichés (les décorateurs - conseillers gays, la belle soeur danseuse et prétentieuse, le mari jaloux...). Réussir ce film avec légèreté eut cependant été une gageure du même ordre que réaliser un mariage nudiste "sans nudité".

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire