Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

CHOSES SECRETES

Beaucoup de cul pour rien

Sandrine admire Nathalie. La première est barmaid alors que la seconde est danseuse nue. Se retrouvant sans emploi, elles décident de changer de vie et vont alors passer du monde de la nuit à celui "plus tranquille" des bureaux. Grâce à leurs charmes ,elles graviront les échelons sans trop de problèmes pour arriver jusqu'au sommet où elles rencontreront une faune beaucoup plus néfaste et perverse que celle qu'elles avaient connu auparavant…

J.C. Brisseau annonce tout de suite la couleur, avec une scène de masturbation féminine en public. La suite n'est qu'une accumulation de scènes d'exhibition ,de masturbation ,de rapports saphiques et de partouzes dont on pourrait aisément se passer. Par moment, on peut penser à Eyes wide shut, une certaine classe en moins. L'histoire est somme toute assez banale et le jeu des deux actrices laisse vraiment à désirer.

A l'heure où l'on parle de l'interdiction du porno à la télévision , il est rassurant de savoir que les amateurs du genre pourront toujours se rincer l'oeil dans les salles arts et essai où les films sulfureux pullulent (irréversible , le pornographe). Ce film s'adresse aux amateurs de porno intello qui connaissent l'oeuvre de Catherine Millet par cœur, quant aux autres ils peuvent passer leur chemin.

Arnaud CurtEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire